Paléolithique moyen

 

Le Moustérien, du site du Moustier en Dordonne caractérise l'ensemble culturel du paléolitique moyen. Il est très répandu en Europe, du Proche et Moyen Orient, jusqu'en Asie centrale et jusqu'au Nord-Est de l'Afrique. Cette culture est directement issue de l'Acheuléen. L'outillage sur éclat est abondant, mais les outils laminaires ne sont pas rares.

On attribue cette période à l'homme de Néanderthal (de la grotte de Néanderthal près de Düsseldorf en Allemagne où furent trouvés, en 1856, des fragments de squelette).

Le mousterien est bien représenté en Bretagne. Dans le Finistère, le gisement de Tréissény (Kerlouan) se situe entre -130 000 et -79 000 ans. Il a fourni de nombreux outils bifaciaux en silex.

Dans les Côtes d'Armor, les gisements du Bois-du Rocher (La Vicomté-sur-Rance) et celui de Clos-Rouge (Saint-Hélen) distants d'un kilomètre l'un de l'autre possèdent une proportion très importante d'outils bifaciaux, près de 50%.

Le site de Kervouster (commune de Guengat) couvre 4 hectares. La roche, du grès lustré ou quartzite est abondante, c'est elle qui a servi de matière première. Les champs sont recouverts d'éclats et de déchets de taille. L'outillage était si abondant que l'on trouve encore aujourd'hui des encoches, denticulés, bifaces ou mème quelques pointes moustériennes . Les fouilles organisées entre 1974 et 1977 ont établi que l'occupation de Kervouster se situait entre 79 000 et 40 000 avant notre ère. A noter que certains outils typiquement acheuléens ont également été découverts sur place ce qui reculerait la date de la première occupation.

suite, Le paléolithique supérieur